[La solidarité c’est l’attaque ! – Marseille] Paf, paf, paf

[Marseille] Paf, paf, paf

Dans la nuit du 13 au 14 décembre, deux distributeurs de billets de l’agence Caisse d’épargne située rue Bonnardel (3éme arr.) ont été détruits.

Un grand salut solidaire au compagnon arrêté en Bretagne et incarcéré depuis une semaine à Fleury, accusé de dégradations lors d’une manif sauvage en avril dernier.

 _______________________________

[Publié sur Indymedia Nantes le 16 décembre 2016]

This entry was posted in contrôle social, contrôle policier, general, guerre sociale, solidarité. Bookmark the permalink.