[Bruxelles] Une caisse de solidarité !


LA LIME
Caisse de solidarité Bruxelloise
Pour se frotter au barreaux de la répression

Parce qu’il y a, un peu partout, des personnes qui ne veulent pas se résigner, raboter leurs désirs et leurs idées et qui tentent de créer des chemins pour vivre au plus près de leurs aspirations à la liberté.
Que, ceux là comme d’autres, se retrouvent confrontés à la répression de l’Etat. Pas uniquement quand elle met en cage mais aussi par la menace qu’elle représente en permanence aux dessus des têtes révoltées.

Parce que la répression n’est pas une dérive de nos démocraties quand elle s’attaque à des luttes mais fait partie des fondations de tout Etat pour sceller son pouvoir et maintenir l’ordre économique existant.

Parce que nous nous retrouvons bien souvent sans ressort et repliés face à cet Etat: Sa police et Sa justice; et que c’est toujours bon, dans ces moments là de se sentir soudés et soutenus.

Parce que notre volonté n’est pas de fixer toute notre attention et notre énergie autour de la répression et être ainsi cloués à une seule position défensive, mais bien de faire exister, par différents moyens, les luttes anti-autoritaires pour lesquelles des personnes se retrouvent visées.

Quand la repression cherche à briser, scier, isoler…

Une caisse de solidarité est une initiative parmi d’autres pour se renforcer individuellement et collectivement.
Elle assure l’envoi de mandats aux personnes enfermées pour cantiner en taule et cela sans chercher à creuser les questions d’innocence ou de culpabilité.

Parce que la Lime a été créée pour être utilisée…

-Vous pouvez lui filer un coup de pouce en déposant de la féraille sur ce compte: 000-3244460-04

-Ou l’appeler à la rescousse en laissant un mail sur cette boite:
lalime (a) riseup.net

This entry was posted in contrôle social, contrôle policier, general, guerre sociale, solidarité. Bookmark the permalink.